Les mouvements de terrain sont des phénomènes naturels d'origines très diverses. Annuellement, ils provoquent en moyenne la mort de 800 à 1 000 personnes dans le monde et occasionnent des préjudices économiques et des dommages très importants.

En France, les zones soumises aux mouvements de terrain sont d’une part l’existence de reliefs très contrastés et de conditions climatiques très rigoureuses.

Si les conditions géologiques et climatiques sont réunies, on peut observer dans certaines régions des glissements sur les pentes, l’effondrement de carrières, de cavités naturelles mais aussi du sous-sol de nombreuses villes souvent à caractère patrimonial.

 Actuellement, des glissements très importants, amorcés depuis quelques années, sont sous haute surveillance.


Les grands mouvements de terrain étant souvent peu rapides, les victimes sont, fort heureusement, peu nombreuses.

 En revanche, ces phénomènes sont souvent très destructeurs, car les aménagements humains y sont très sensibles et les dommages aux biens sont considérables et souvent irréversibles.


Les bâtiments, s'ils peuvent résister à de petits déplacements, subissent une fissuration intense en cas de déplacement de quelques centimètres seulement.

Les désordres peuvent rapidement être tels que la sécurité des occupants ne peut plus être garantie et que la démolition reste la seule solution.

C’est à la demande de nombreux sinistrés que L’Association de Défense des Victimes de Mouvements de Terrain et Catiches a été crée.

Son objectif est d' aider les proprietaires à constituer les dossiers d’indemnisation des dommages causées aux habitations.

Dommages : Miniers, Affaissements de sol, Effondremenst de sol, Catiches, Sapes de guerre, et les dommages creusés par l’homme dit cavités Anthropiques.

 La vocation de l’association est de vous apporter un appui et de tout essayer pour défendre vos droits auprès de toutes les instances Publics ou Privées.

                                                                       Christian SZYMANSKI